Témoignages clients

Nos clients parlent de leur expérience et de leur collaboration avec nous. Leur satisfaction est notre récompense mais aussi un engagement pour l‘avenir...

Monsieur Thierry Bodenhorst de la société Doyen Auto

« Les qualités qui peuvent être mises en évidence dans les équipes ALVEY sont : l’écoute et le conseil au client, le professionnalisme... »

Notre collaboration dure depuis près de 15 ans.

Etant distributeur nous devons, entre autre, préparer chaque jour des milliers de colis contenant diverses pièces destinées aux marchés de la pièce de rechange automobile. Et ceci, dans un laps de temps très court. Pour ce faire, un système complet permettant le convoyage des colis a été réalisé par ALVEY en 1997, dans notre entrepôt de Seneffe (B). Celui-ci est composé d'un poste de lancement automatisé, de machines à former les cartons, de gares d'éjection de colis (permettant leur remplissage), d'un contrôle pondéral et de machines de fermeture des colis. Le tout, correctement interfacé avec notre WMS.

Ce système a déjà été agrandi et "upgradé" à plusieurs reprises. Un deuxième système a, par ailleurs, été également implanté dans un autre entrepôt situé à Toulouse (F). 

Les qualités qui peuvent être mises en évidence dans les équipes d'ALVEY sont:

  • l'écoute et le conseil au client.
  • un professionnalisme permettant la bonne gestion du projet et de son planning de réalisation.
  • une importante réactivité à tous les stades du projet. Aussi bien lors de l'étude que de la réalisation et ce, jusqu'à sa clôture. 

Pour notre part, il s'agit d'un partenaire privilégié qui nous permettra de relever encore plusieurs défis dans le futur.

Monsieur Luc Rosseel de la société De Oesterbank

« Les deux projets se conforment pleinement aux exigences de départ, et sont considérés comme étant des « pratiques exemplaires » par les services gouvernementaux qui se préoccupent de l’emploi et du bien-être social des travailleurs handicapés. » 

Pouvez-vous décrire en résumé le ou les processus d’automatisation que vous avez réalisé avec Alvey ?

  • Une collecte automatique : élaboration d’une méthode de travail dans laquelle les ordres de prélèvement sont une combinaison complexe de diverses matières premières, en série limitée, et livrées juste à temps. Les préparations sont effectuées par des personnes en situation de handicap et de réinsertion, imposant par exemple : un travail assis, une attention particulière à l‘ergonomie,... Capacité jusqu'à 5000 préparations par jour.
  • Magasin équipé de Pick to light : simplification du fonctionnement de l‘entrepôt, pour le rendre adapté aux personnes à mobilité réduite, et avec un minimum de personnel. Le système est connecté au logiciel ERP central et sert à l’approvisionnement des ateliers de montage polyvalents.

Quel était le projet ?

  • Répondre aux demandes des clients de procéder à la préparation d‘un maximum de commandes sans erreurs et dans les délais les plus brefs, tout en offrant la possibilité d’emploi à une main-d‘œuvre handicapée (physiquement et mentalement).
    L’organisation des approvisionnements d’un atelier de montage flexible, qui capitalise sur l’évolution du marché, à savoir des petites commandes répétitives, plutôt que des commandes de longue durée.

Quel était l’objectif ?

  • 5 000 prélèvements sur 8 heures de travail, avec un délai de livraison très court, et l‘embauche d‘un groupe de travailleurs handicapés, dont les perspectives d‘emploi étaient limitées.
  • La mise en place d’un atelier d‘assemblage flexible, où environ 80 employés sont repartis sur 7 lignes de montage. Le système doit être capable de traiter une modification de la commande en moins de 15 minutes.

Comment le projet a-t-il été mis en œuvre ?

  • Les projets ont été élaborés collectivement par un groupe de travail de Oesterbank, et avec les techniciens d‘Alvey sur la base des objectifs de production et de la prise en compte d‘employés difficiles à positionner. Au départ, plusieurs pistes ont été envisagées, pour finalement développer une conception finale.

Quelle est votre analyse ?

  • Les deux projets se conforment pleinement aux exigences de départ, et sont considérés comme étant des « pratiques exemplaires » par les services gouvernementaux qui se préoccupent de l’emploi et du bien-être social des travailleurs handicapés.

Qu'est-ce qui vous a convaincu de choisir Alvey comme partenaire ?

  • La manière dont cela a fonctionné : une contribution mutuelle, dans laquelle Alvey peut s’appuyer sur sa grande expérience.

Quels aspects peuvent être améliorés pour les éventuels projets futurs ?

  • Plus le projet est bien décrit au départ, plus sa planification en sera précise. Les changements de dernière minute sont néfastes pour la planification. Étant donné qu’il ne s’agissait pas d’une conception standard, nous avons réalisé quelques changements de dernière minute, qui ont généré un léger retard.

Quel élément important vous a satisfait le plus ?

  • L’effort réciproque et la coopération des deux parties avec la possibilité de mettre en œuvre nos propres expériences et/ou possibilités au niveau technique.

Recommanderiez-vous Alvey à d‘autres sociétés ?

  • Oui.

Monsieur Gérald Jehannin de la société Fournial

« Ils ont su nous apporter le meilleur conseil, la meilleure solution, et paraissaient les plus cohérents en termes de faisabilité, d’implantation, de calcul de flux, et de retour de gains. »

Après avoir installé des armoires Kardex, la société Fournial (appartenant au groupe Sterenn) a décidé de faire appel à Alvey-Samovie pour la mise en place de trois transstockeurs. Retour sur expérience avec Gérald Jehannin, directeur logistique du groupe Sterenn.

Qu’est-ce qui vous a amené à vouloir agrandir votre surface de stockage ?

  • Nous sommes grossistes en pièces détachées dans trois activités: agricole, motoculture de plaisance et industrie. Nous avons un entrepôt de 27 000m² à La Mézière (35). Toute la logistique est traitée sur ce site et est redistribuée sur l’ensemble de la France et de l’Europe. Notre métier nous amène à référencer constamment des nouvelles gammes sans en enlever forcément et nous nous sommes donc trouvés face à un problème de place de stockage.

Quelles ont été les étapes de l’installation des solutions d’optimisation ?

  • Il y a neuf ans, nous avons investi dans des armoires de préparation automatique de stockage vertical, Kardex, adaptées à la préparation de petites pièces. Nous y avons mis tout d’abord des produits à faible rotation puis, au fur et à mesure, des produits à plus forte rotation. Très rapidement, nous avons observé de sérieux gains en productivité. Nous avons par la suite cherché une nouvelle solution de stockage acceptant des produits plus volumineux et avons donc investi dans des armoires de stockage horizontales. Il nous fallait des solutions de productivité qui puissent accepter des pièces encore plus grosses et les solutions Kardex ne correspondaient plus aux tailles de produits. En 2008, nous avons donc installé trois transstockeurs à bacs Alvey-Samovie, d’une capacité de 9750 bacs en tout. Chaque transstockeur nous apporte 130 bacs à l’heure et une personne va faire à peu près 1 800 lignes par jour tandis qu’en circuit conventionnel, un préparateur, auparavant, en faisait 100. Toutes les marchandises prises dans ces différentes machines s’acheminent ensuite sur nos quais d’expédition sur lesquels un robot de tri regroupe l’ensemble des préparations du même client sur un peigne installé par Alvey-Samovie. Nous pouvons traiter, grâce à ce système, 210 commandes en même temps. Ce qui reste maintenant dans les allées, ce sont des produits encore plus gros, difficilement maniables et automatisables, qui sont donc traités manuellement.

Pourquoi avoir choisi Alvey-Samovie ?

  • Pour une question de coût mais aussi parce qu’ils ont su nous apporter le meilleur conseil, la meilleure solution, et paraissaient les plus cohérents en termes de faisabilité, d’implantation, de calcul de flux, et de retour de gains. Aujourd'hui si nous avions à le refaire, nous reprendrions Alvey-Samovie par rapport à leur réactivité, leur sérieux et surtout leur conseil.

Avez-vous rencontré des contraintes lors de l’installation ?

  • Nous avons connu deux années de crise : en 2009 et 2010 avant la reprise en 2011 de nos activités qui nous a permis de faire face à une augmentation de notre nombre de commandes sans aucune difficulté. Nous avons vraiment pu observer les avantages de ces installations puisque nous avons réussi à revenir sur des chiffres d’avant crise sans personnel supplémentaire. Nous aurions vu les gains immédiatement sans cette crise. La machine a tourné à 50% de ses capacités durant cette période, nous sommes aujourd'hui à 70% et pouvons encore l’augmenter.

Quels résultats avez-vous observés ?

  • Nous avions déjà mis 30 000 références dans les Kardex, nous en avons placées 3 500, qui correspondent à nos produits phares, dans les transstockeurs. Grâce à l’automatisation, nous préparons 70% de nos lignes de commandes sur ces machines.

Certificats

Contact