Vos fournisseurs de systèmes intralogistiques comprennent-ils bien les besoins à long terme de votre usine ?

Vos fournisseurs de systèmes intralogistiques comprennent-ils bien les besoins à long terme de votre usine ?

 

Éditorial mensuel

Bienvenue sur la page du Club Alvey ! Un lieu où nous voulons partager nos idées avec vous et même vous divertir. Explorez-en toutes les parties : nous sommes convaincus que vous y trouverez des informations utiles et intéressantes, à la fois pour votre travail et pour votre loisir. Nous espérons que vous apprécierez. N’hésitez pas à nous faire partager votre opinion !

2015/11 : Les défis de l'intralogistique

Maarten van Leeuwen

Alvey est présent sur deux principales activités : la palettisation, et ce que nous appelons « solutions logistiques ». Ces deux activités ont chacune leurs spécificités. Regardons en détails quels sont les défis du côté des systèmes logistiques.

Avant de commencer, nous devons comprendre de quoi nous parlons ; c’est le premier défi. Notre définition interne est la « manipulation, le tri et le transport de marchandises depuis l'endroit où elles ont été produites ». La grande majorité des marchandises, une fois produites, passent par au moins une de ces étapes : de la fabrication au stockage (temporaire), du stockage à un centre de distribution, de ce centre de distribution à un autre centre de distribution, et de là vers le client, qui peut lui-même devoir les manipuler avant de les livrer au client final. Alvey est actif à toutes ces étapes, comme nous l'avons déjà écrit et publié auparavant.

Les défis que nous percevons dans cette activité, sont entre autres : 1) l'imprévisibilité des volumes, 2) les cadences « en pointe », 3) la multitude de références, combinée à 4) des changements rapides de référence, et 5) les compétences des opérateurs.

L'imprévisibilité des volumes est causée par le fait que les centres logistiques fournissent des services à d’autres – que ce soit de la même organisation ou à d'autres organisations, ou bien à des consommateurs finaux. Par conséquent, les centres logistiques sont tributaires de ce qui se passe ailleurs. Il est facile de voir que les prévisions peuvent être très difficiles pour le e-commerce, mais également dans la distribution de nourriture et de boisson, où une chose aussi simple que la météo peut avoir une influence majeure.

De plus, de nombreux centres logistiques ont des pics d’activité, qui peuvent être liés, par exemple, aux heures d’ouverture des magasins, ou au besoin de se connecter à des réseaux de distribution organisés.

Comme si cela ne suffisait pas, il est probable qu'il y ait un très grand nombre de références à manipuler, ayant tendance à changer rapidement en raison de l’arrivée de nouveaux produits, de nouvelles tendances du marché, ou des saisons ! De multiples références signifient généralement une multitude de types et de formats d'emballages. De la taille d’un paquet de cigarettes jusqu’à la taille d’une palette, en passant par des articles tels que les tuyaux d’échappement qui sont pratiquement impossible à transporter de manière automatisée.

Avec toute cette complexité, il existe un besoin pour les opérateurs. Ces opérateurs doivent être très flexibles et bien formés ; ils sont soumis au stress et doivent être très précis. Les erreurs sont très coûteuses. Cependant, il n’est généralement pas rentable ou même possible d'attirer des diplômés de l'université pour ce type de travail, donc il faut compter avec une main-d'œuvre qualifiée relativement faible.

Comment Alvey répond à ces besoins ? Tout commence avec une compréhension aussi complète que possible de l’activité de notre client. Cela ne suffit pas : nous devons comprendre ce que pourra être cette activité dans un avenir proche, de sorte que nous pourrons concevoir un système évolutif, assez petit au début afin de préserver le retour sur investissement, mais qui peut se développer quand l’activité du client s’accroit. Ce qui, en général, se passe beaucoup plus rapidement que prévu. Il n’y a pas deux centres logistiques identiques, tout comme d’ailleurs il n’y a pas deux solutions Alvey identiques. La seconde chose importante est la nécessité de mettre en œuvre la bonne technologie au bon endroit. Cela signifie que les solutions logistiques comprennent généralement une combinaison de plusieurs technologies, avec certaines zones équipées en convoyeurs, d’autres sont ouvertes ou dotées de racks statiques, ou dans d’autres, la préparation se fait par liste (pick-by-list), avec des diodes (pick-to-light) ou par la voix (pick-to-voice). Dans cette activité, la solution unique n’existe pas. L'ergonomie est extrêmement importante pour les opérateurs, tout comme la facilité d'utilisation. La facilité d'utilisation inclut des interfaces utilisateur très claires et sans équivoque, et une multitude d’instructions sous la forme de panneaux et d'autocollants simples à comprendre. Nous ne devons pas oublier que, souvent, le turnover des opérateurs est important, et que certains opérateurs peuvent venir de pays étrangers et avoir des compétences linguistiques locales limitées. Les compétences linguistiques peuvent être très facilement surmontées dans une solution pick-to-voice, où la langue peut être facilement adaptée à la langue du pays de l'opérateur. Rien de tout cela n’est suffisant. La conception du système et le logiciel doivent aussi, et surtout, prendre en compte le fait que des erreurs se produisent. Qu'advient-il si un opérateur retire un colis d'un convoyeur alors qu’il ne devrait pas, ou l'inverse ? Qu'advient-il si un opérateur choisit le mauvais article, ou le prélève en mauvaise quantité ? Comment cela peut-il être détecté, et comment peut-on le corriger ?

De tout cela, il résulte qu’Alvey, isolément, ne peut pas concevoir correctement un système logistique. Pour arriver à la bonne solution il y a une seule méthode, qui passe par un dialogue en profondeur, dans l'ouverture et la confiance, avec le client.

Maarten van Leeuwen
Directeur Général du Groupe

Si vous souhaitez réagir à cet article, vous pouvez envoyer vos commentaires à club@alvey.be.

Articles précédents

    Vos fournisseurs de systèmes intralogistiques comprennent-ils bien les besoins à long terme de votre usine ?

    Vos fournisseurs de systèmes intralogistiques comprennent-ils bien les besoins à long terme de votre usine ?

     

    Certificats

    Contact